"Les premiers traits de l’amour impudique partent des yeux,
les seconds sont placés sur les lèvres"(Antoine Gombaud).